ARCHIDIOCESE DE BOUAKE - ASSOCIATION SAINT-CAMILLE - 01 BP 591 BOUAKE 01

tél. 31 63 98 50

Bouaké le 08/01/2003

Cri de Détresse.

A Bouaké avec la faim, par milliers, des bouches affamées se pressent chaque jour à saint Camille ou dans un des neufs centres de préparation et de distribution de riz dans un quartier défavorisé.


1.      Saint-Camille au CHU

2.      Saint-Camille à Dar-es-Salam

3.      Saint-Camille à Nimbo

4.      Quartier Banco

5.      Quartier N’Gattakro

6.      Quartier Zone

7.      Quartier Anguouatanoukro

8.      Quartier N’Zuékro

9.      Quartier Beaufort

Et un dixième est en préparation.


Fin octobre, on vous disait : « aujourd’hui, Saint-Camille a distribué du riz à 1483 personnes, soit 3875 kg. » Cela a bien changé depuis par la force des choses. En effet, à quoi servirait de distribuer du riz à des gens qui n’ont rien pour faire la sauce ou simplement le faire cuire ? Actuellement nous préparons le riz et distribuons des assiettes de riz prêt à manger.

Cela suppose toute une infrastructure que nous avons pu mettre en place grâce à des aides reçues de bien des donateurs. Et le riz avalé est venu de la Cellule de Solidarité du Gouvernement, vous le savez, mais aussi de l’ambassade du Canada (70 t), de la Coopération Française (30 t)… et de bien d’autres évidemment. Et le riz ne suffit pas. Il a fallu acheter plus deux cents grandes marmites, il faut le bois, l’huile, la tomate, le sel, le Maggy et surtout l’apport indispensable en protéines sous forme de sardines ou de poissons séchés ou surgelés.


Actuellement il nous faut plus de 7 tonnes de riz par jour pour environ 75 000  plats servis chaque jour (hier 7 janvier 2003 : 76 250) à environ 50 000 enfants (soit les 2/3) et une très grosse majorité de femmes avec quelques vieux parmi les adultes servis. Et on ne donne qu’un minimum de survie puisque cela ne fait que 100g de riz cru à peine par personne.

Au mois de décembre 2002, il a été distribué 1 711 438 assiettes de riz.

Nous venons vers chacun d’entre vous, car aujourd’hui il ne nous reste du riz que pour 5 jours. C’est un cri de détresse des populations affamées de Bouaké, à travers moi.


Pouvons-nous les laisser dans la faim avec tout ce que cela suppose de réactions provoquées par des ventres creux, avec des enfants qui risquent d’être marqués à vie par la malnutrition ?

Etant pour la paix et l’épanouissement de chacun, je me permets d’insister afin qu’un apport  substantiel m’aide à continuer ce soutien vital pour tous ceux qui n’ont pas pu quitter Bouaké et qui sont actuellement victimes d’une situation qu’ils n’ont pas choisie, mais qu’ils doivent subir.

Recevez nos remerciements pour toute votre aide passée et future, car, je le sais, votre cœur ne peut rester insensible.


 

Veuillez accueillir nos meilleurs vœux pour la nouvelle année : que Dieu vous donne paix et joie pour votre épanouissement et pour le bonheur de tous ceux qui vous entourent.


M. Grégoire AHONGBONON

 

 

- Pour la C.I. - Compte : ECOBANK ASSOCIATION ST CAMILLE DE LELLIS  N°: 3107269036 

- Pour la France - R.I.B. : Intitulé du Compte : ASSOCIATION ST CAMILLE DE LELLIS

DOMICILIATION : 11206 Code établissement  - 00023  Code guichet  - 50012305063  Numéro de compte - 11  Clé RIB

IBAN International Bank Account Number : FR76  1120  6000  2350  0123  0506  311  BIC (adresse SWIFT) : AGRIFRPP812

Adresse :   CREDIT AGRICOLE MUTUEL QUERCY-ROUERGUE

22, bd Général-de-Gaulle  B.P. 318 - 12 203 VILLEFRANCHE DE ROUERGUE  Cédex (France)